Dans le domaine

Santé psychologique: Le présentéisme, tour d’horizon avec le Dr. Michel Vézina

Voici un « Tour d'horizon en six questions » sur le présentéisme : entrevue avec le docteur Michel Vézina, professeur à l'Université Laval et expert conseil en santé mentale au travail à l'Institut National de Santé Publique du Québec (INSPQ). Il a également agi à titre de chercheur responsable de l'enquête québécoise sur les conditions de travail, d'emploi et de santé et de sécurité du travail (EQCOTESST).

Source: Association paritaire pour la santé et la sécurité du travail, secteur « Administration provinciale »

Pour plus de détails, cliquez ici

Le rôle important des conditions de travail dans les absences au travail

L'absentéisme est souvent perçu comme un comportement opportuniste du salarié. Or une publication récente de la DARES soutient que les variations du taux d'absentéisme relèvent pour beaucoup des différentes contraintes physiques et/ou mentales auxquelles les salariés peuvent être exposés.
Les enquêtes statistiques exhaustives sur l'absentéisme sont rares. Toutefois, l'étude intitulée "Les absences au travail des salariés pour raisons de santé : un rôle important des conditions de travail" publiée par la Direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares) contribue à combler ce manque.

Les auteurs dressent un panorama de l'absentéisme professionnel au regard de différents facteurs, tels que la nature du contrat de travail, l'âge et le sexe de l'employé, la catégorie socioprofessionnelle et le secteur d'activité. L'étude souligne que l'exposition aux contraintes physiques et psychosociales est un facteur déterminant du niveau d'absentéisme au travail.

Source: L'agence nationale pour l'amélioration des conditions de travail (ANACT) - France

Pour plus de détails, cliquez ici.

Une méthode d'organisation du travail pour aider à réduire les taux d'absentéisme

« L'autonomie collective », un mode d’organisation du travail, réduirait le taux d'absentéisme des employés selon des professeurs de l'Université de Montréal et de HEC Montréal. Plusieurs entreprises québécoises se sont tournées vers l’autonomie collective au cours des années 90, méthode à laquelle les équipes ne se contentent pas seulement d'exécuter leurs tâches, mais d'assumer elles-mêmes certaines fonctions de gestion.

Source : UdeM Nouvelles

Pour plus de détails, cliquez ici.

Le lien entre la santé et la productivité n’est pas une évidence pour tous

Selon Towers Watson, seulement une minorité des employeurs comprennent le lien entre la santé de leurs employés et la productivité du personnel, en dépit de toute la documentation et les études disponibles à ce sujet.

Source: Workplace savings and benefits

Pour plus de détails, cliquez ici.