Blog

 

Copy - COPIE - Témoignage d'entreprise : La GRC division « C »

Au Groupe entreprises en santé, nous avons décidé de partager avec vous des exemples d’organisations qui ont mis en place des mesures en santé et mieux-être en réponse au contexte actuel. Nous vous présentons donc le 2ème texte de notre série « Témoignage d’entreprise » et nous nous penchons sur le cas de la GRC division « C ». Nous leur cédons la parole. Bonne lecture!

La GRC division « C » couvre l’ensemble du territoire québécois. Au Québec, l’organisation a pour mission d’appliquer les lois fédérales et d’enquêter sur les crimes de niveau national et international. La division fête son 100e anniversaire cette année. Malheureusement, un ennemi invisible s’est invité à la fête et a gâché les festivités.

Quel a été l'impact du confinement sur votre réalité au travail?

Depuis le début du confinement, les gens font preuve d’une grande créativité et de résilience pour maintenir la continuité des opérations. Les gestionnaires et les employés ont trouvé des solutions pour continuer les enquêtes malgré le bouleversement du Covid-19. Le service des technologies informatiques, les gestionnaires, superviseurs, la haute direction, le centre divisionnaire des mesures d’urgence, bref, tout le monde travaille à faire en sorte de maintenir le plus grand nombre de personnes possible en télétravail, tout en maintenant les activités.

Comme beaucoup d’organisations, nous sommes aux prises avec deux types d’employés, soit ceux sur la ligne de front et ceux en confinement à la maison. Nous devons donc assurer que tous puissent effectuer leur travail de façon sécuritaire. 

Le télétravail et la gestion à distance sont devenus pratiques courants pour le moment et ceci a nécessité l’intégration d’un nouveau style de gestion pour beaucoup de nos employés. Nos leaders se sont montrés rassurants et à l’écoute quant aux craintes soulevées par les employés et beaucoup de nouveaux outils sont maintenant utilisés pour maintenir une proximité avec les employés qui sont confinés à la maison.

De nouveaux phénomènes comme le sentiment de fusion entre la vie personnelle et professionnelle rendent la situation plus difficile pour certains. En écrivant à ses collègues et employés, un sergent a écrit cette phrase très appropriée : 

« Le travail s'est maintenant invité dans nos foyers, nos châteaux. Même si plusieurs d'entre nous l'accueillent à bras ouverts, assurons-nous, à tout le moindre, qu'il enlève ses souliers en entrant. »

Cette phrase est le reflet d’une ouverture à ce qui nous arrive à tous et d’une ouverture également face aux réactions à adopter en ces situations. Malgré tous les aspects négatifs de cette pandémie, il y a du positif qui en ressort et ce défi permettra de tisser des liens plus solides entre employés et nous force à trouver des moyens innovateurs pour communiquer afin de maintenir la productivité de nos équipes. 

Comment avez-vous adapté votre façon de faire? 

Nécessairement, le choc initial des directives émises par le gouvernement a causé une certaine réorganisation du travail. Après quelques semaines, les balises étaient en place et nous nous sommes adaptés aux nouvelles conditions. 

Les employés se sont montrés vaillants et flexibles et les gestionnaires bienveillants, ce qui nous a permis de maintenir la qualité de nos services. Depuis quelques semaines déjà, des mesures pour favoriser une réintégration au travail ont été mises sur pieds et plusieurs équipes travaillent de façon acharnée afin de favoriser un retour au travail sécuritaire.   

Quelles mesures avez-vous mises en place pour maintenir/améliorer la santé et mieux-être de vos employés & gestionnaires dans le contexte actuel?

Le Programme de santé et mieux-être (PSME) de la GRC division « C » existe depuis près de 10 ans maintenant et l’équipe qui la compose, conjuguée à une volonté forte du Commandant, a implanté les exigences de la norme Entreprise en santé niveau Élite depuis 2012.

Cette année, l’équipe du PSME était prête pour mettre en place les activités en relation avec les résultats soulevés par divers sondages, dont celui effectué par l’INSPQ au sein de la division. Cependant, nous avons dû revoir rapidement nos méthodes de travail et agir avec agilité. Tout en ayant en tête les besoins liés aux réponses des sondages réalisés auprès des employés, nous avons adapté nos activités en fonction des enjeux soulevés par la pandémie et rendus somme toute accessibles au plus grand nombre d’employés possible.  

Initialement, nous avons développé des petites capsules contenant divers liens qui dirigeaient les employés vers des ressources internes ou des informations externes à l’organisation, pour les soutenir dans leur adaptation à cette nouvelle réalité. Que ce soit pour aider des parents avec leurs enfants ou leurs adolescents, pour les pères seuls ou pour aborder la santé financière, un vaste éventail de sujets a été abordé. 

Toujours en lien avec les besoins de l’organisation, la formation sur la reconnaissance, développée avant le confinement, a été adaptée en format webinaire et fut donnée à plus de 120 personnes de l’organisation à ce jour. Outre le sujet de la reconnaissance, d’autres sujets tels que l’agilité en gestion et la gestion à distance sont des sujets qui ont été et seront abordés dans les semaines à venir.

Le PSME est également devenu un habitué de l’utilisation de la plateforme d’échange Cisco Webex et nous avons donc développé des outils pour soutenir les gens qui souhaitent tenir ce type de rencontre entre collègues.  Ajoutez à cela tous les entraînements que le kinésiologue divisionnaire a mis sur pied pour que tous puissent réaliser des entrainements à la maison. Des adaptations à ces entraînements ont récemment été apportées afin que du matériel maison (tels que des bidons d’eau, des marches d’escalier, etc.) puisse être employé pour maintenir la masse musculaire et la condition physique des employés et des policiers plus spécifiquement. Nos initiatives ont été partagées à l’échelle du pays.

Bien que le PSME tente de joindre le plus de gens possible, il n’en demeure pas moins que plusieurs équipes ont mis en place des initiatives exceptionnelles pour se soutenir, s’entraider et se rappeler qu’ils font partie d’une équipe qui forme un tout. Ainsi, des infolettres d’équipe, des séances d’entraînement d’équipe sur les plateformes d’échanges, club de course à distance et compilation des kilomètres, concours de photos (familles, petit déjeuner, sources de distractions, etc.). Plusieurs équipes ont mis en place des idées pour passer à travers cette situation exceptionnelle qui nous lie dans la distance imposée.

Comme plusieurs organisations, nous observons l’évolution des diverses directives de nos gouvernements de très près afin d’être vigilant sur les nouvelles tendances et concilier nos besoins opérationnels et le bien-être de nos employés.


Nous espérons que ce témoignage aura su vous inspirer! Nous aimerions mettre de l’avant des entreprises qui mettent en place des initiatives de santé & mieux-être en cette période difficile. Vous avez des entreprises à nous proposer? N’hésitez pas! Écrivez-nous à mruelle@groupeentreprisesensante.com 

L’Équipe du Groupe entreprises en santé 

Back to news list