Blogue

 

La rentrée de la reconnexion

Lettre d'opinion par Sarah Berkane

Cet été, nous avions tous envie de la même chose… (se) déconnecter… des écrans. 

Que nous ayons été en télétravail depuis mars 2020, que nos activités personnelles aient été réduites (nous poussant ainsi à nous connecter virtuellement chez nous), ou que nous ayons été suspendus à notre téléphone pour avoir des nouvelles de notre entourage régulièrement, nous étions dans une phase de « sur connexion ». Nous ressentions alors un grand besoin de nous déconnecter un moment et de profiter intensément de l’extérieur, de la nature et de nos vacances estivales. La rentrée est là et quelques-uns reprennent peu à peu leur travail à la maison derrière leur écran, d’autres reprennent déjà le chemin pour retourner à leur poste de travail. 

Mais au-delà de la reconnexion virtuelle, la rentrée nous amène à parler de reconnexion humaine. Pendant plus d’un an, nous sommes allés contre notre propre nature humaine : nous nous sommes déconnectés peu à peu des activités sociales, des contacts humains, de la convivialité et de la simplicité des échanges. Nous nous sommes habitués à ne plus voir l’expression complète d’un visage, essayant de lire dans les yeux l’émotion de l’autre. Déconfinés au début de l’été, nous nous sommes retrouvés face à face gênés, ne sachant trop quoi se raconter, un peu mal à l’aise de nous retrouver soudainement à plusieurs. Alors que de plus en plus d’activités étaient désormais à notre portée, nous restions coincés avec nos habitudes, ayant oublié le plaisir de partager un verre entre amis, un repas avec un collègue ou de pratiquer une activité physique en équipe. 

Timidement, nous avons fait un premier pas : un café, un dîner, une activité d’équipe. Nous avons redécouvert peu à peu le plaisir de se parler, pendant un temps, de tout autre chose que de la COVID-19. Nous avons testé parfois le retour au bureau, que nous envisageons à nouveau pour l’avenir, que ce soit en mode hybride, ou à temps plein. Bien que, rappelons-nous, l’isolement fut très dur ces derniers mois pour beaucoup d’entre nous, nous avons pris goût à certaines habitudes agréables en télétravail, comme l’absence de longs trajets en voiture ou en transport en commun ou encore la possibilité de marcher autour de chez soi ou de faire des pauses plus actives. Nous nous sommes habitués à notre nouvelle routine et changer de nouveau notre façon de travailler nous inquiète. Rien de plus normal. 

Mais l’être humain est un être social avant tout. Lorsque nous nous retrouvons, nous nous rappelons le plaisir des conversations au café, les fous rires imprévus, la spontanéité des échanges. Nous retrouvons nos repères dans le contact visuel, nous ressentons la bienveillance et percevons mieux les besoins de l’autre. L’intelligence collective stimule notre créativité, nous fait croire que tout est possible, tous ensemble. Sociabiliser, communiquer, être à l’écoute des autres, partager, tout est déjà en nous. 

Il n’y aura pas de retour à la normale. Il y aura de nouvelles façons de travailler, de nouvelles façons de se connecter. Un retour à soi, mais surtout un retour aux autres. Le lieu de travail sera désormais un lieu d’échanges, de créativité, d’innovation, de connexion sociale. Il nous faudra nous adapter aux changements, pour retrouver un nouvel équilibre dans nos relations professionnelles. Trouver cet équilibre sera sans aucun doute une des clés de notre santé sociale.

Pour cette rentrée 2021, reconnectons-nous humainement, de la plus belle façon qui soit. Avec le cœur. 

Retour à la liste des nouvelles