Blogue

 

RecharjME : une entreprise québécoise qui propose la sieste énergisante aux milieux de travail

Le Mouvement Santé mentale Québec et le Groupe Entreprises en santé se sont joints afin de présenter des portraits d’entreprises ayant développé des méthodes innovantes pour favoriser le mieux-être de leur équipe. 

L’entreprise innovante RecharjME s’est donné comme mission d’améliorer la santé mentale des travailleuses et travailleurs en démocratisant... la sieste au travail ! 

Pendant la pandémie, le rythme de travail a ralenti et les associés se sont demandés comment ils pouvaient contribuer socialement. Ils ont choisi de soutenir les employé.es exténué.es des hôpitaux. L’équipe RecharjME a offert deux cabines de repos thérapeutique au Centre hospitalier universitaire Ste-Justine pour une période de trois mois, gratuitement.

Le succès fut instantané. En une seule journée, plus de 60 réservations ont été faites sur l’application mobile de l’entreprise. Le personnel avait besoin de pauses.

"Nous savions déjà avant l’arrivée du coronavirus que les entreprises étaient préoccupées par la santé mentale de leur personnel. La propagation du virus et le confinement imposé n’a fait qu’exacerber les problèmes existants" explique Éric Normandeau, co-fondateur de RecharjMe.   

Timothée Régnier ajoute: "Nous sommes très fiers d’avoir pu offrir un moment de repos à nos travailleurs de la santé qui n’ont pas eu de répit depuis le début de la pandémie. Pour nous, c’était juste et naturel de proposer nos cabines. Cela fait partie de notre mission de rendre les milieux de travail plus empathiques et bienveillants." 

             

Une nécessité, pas un luxe

Avoir le luxe de prendre des pauses ressourçantes sur son lieu de travail, c’est le rêve de bien des personnes surmenées. 40% des Canadien.nes ne dorment pas le nombre d’heures nécessaires pour pouvoir accomplir de manière reposée leurs fonctions quotidiennes. C’est ce qu’expliquent les deux fondateurs de RecharjME, qui affirment que prendre du temps de repos durant la journée est une nécessité.  D’ailleurs, à  cet effet, le Mouvement Santé mentale Québec a conçu des outils spécifiques sur l’importance de la pause au travail.

"Lorsque j'ai eu des enfants, le manque de sommeil et le rythme effréné dans lequel nous étions m'a plongé littéralement vers le burn-out" raconte M. Normandeau. C’est suite à ces expériences, ses observations et en entendant sa conjointe lui dire en revenant du bureau : "Aujourd'hui, j'aurais fait n'importe quoi pour faire une sieste au travail !" qu'il s'est mis à la recherche de solutions.

Quant à Timothée Régnier, son partenaire d’affaires, il avait aussi besoin de sommeil avant de créer la cabine RecharjME. "J’ai toujours été un peu handicapé par la somnolence, peut-être comme tout le monde. Comme je suis quelqu’un d’assez créatif, je me suis demandé comment on pourrait régler ce problème au travail. Quand tu es en cours ou en réunion et que tu t’endors, c’est gênant. Quand tu es sur la route et que tu t’endors au volant, c’est très dangereux."

Les cabines RecharjME offrent un repos thérapeutique multidimensionnel intégrant différentes options pour s’énergiser : la sieste, la méditation pleine conscience guidée, le repos sur un fauteuil chauffant  Zéro Gravité (avec massage intégré qui donne l’impression de flotter) ou encore l’aromathérapie et la luminothérapie pour les mois difficiles d’hiver. Elles sont munies de filtres purificateurs d’air, de la technologie UVC et de lingettes nettoyantes pour décontaminer.

À partir d’un besoin personnel, ces entrepreneurs ont proposé une solution collective. Que ce soit pour tout simplement se recharger, pour les retours progressifs au travail ou pour éviter l’épuisement professionnel, les cabines RecharjME offrent la possibilité aux employé.es de prendre une pause unique en entreprise.

Rédiger par Mouvement Santé mentale Québec

Retour à la liste des nouvelles