Consulter la ressource

Paranoïa de productivité : résumé de l’étude 2022 de Microsoft

Cette étude démontre l’existence d’un décalage important entre la réalité des employés et celle des gestionnaires, et souligne 3 grandes tendances dans le monde du travail actuel :

  1. On retourne au bureau pour ses collègues, pas pour le travail en soi
  2. Une paranoïa de la productivité grandit chez les gestionnaires
  3. La trilogie « reskilling, upskilling, retraining » doit devenir la grande priorité des RH 
 

« Vive les collègues, pas le bureau »

73% des employés déclarent avoir besoin d’une meilleure raison d’aller au bureau que les attentes de l’entreprise ! Leur retour au bureau est donc davantage motivé par la présence de leurs amis et de leurs collègues, moins par le reste. 

D’ailleurs, 68% des gestionnaires et décideurs d’entreprise affirment que maintenir la cohésion et les liens sociaux au sein de leurs équipes de travail a été pour eux un défi modéré voire majeur en raison de la transition vers le travail hybride. 

Autrement dit, le retour au bureau est bien loin d’être une affaire de productivité, c’est une histoire de contacts humains.

Paranoïa de la productivité en pleine croissance chez les gestionnaires

L’étude Microsoft fait ici ressortir deux chiffres importants, qui résument particulièrement bien la situation entre employés et gestionnaires ou employeurs dans le contexte du travail hybride : 

  • 87% des employés s’estiment satisfaits de leur productivité
  • 85% des gestionnaires et directeurs se montrent sceptiques sur la productivité de leurs collaborateurs 

Ces chiffres révèlent ainsi une réelle dichotomie entre employés et gestionnaires avec, d’une part, les employés occupés à prouver qu’ils travaillent et, d’autre part, les gestionnaires assoiffés d’outils de contrôle sur la productivité de leurs équipes ; situation qui continuera de se dégrader tant que le dialogue entre les deux « clans » ne sera pas renoué. Et pour cause, l’étude Microsoft montre que 57% des entreprises ne recueillent que rarement, voire jamais, les commentaires de leurs employés !

La nouvelle priorité des priorités RH 

Deux autres chiffres sont ici à retenir : 

  • 55% des salariés déclarent que le meilleur moyen de développer leurs compétences est de changer d’entreprise 
  • 76% des salariés assurent qu’ils resteraient plus longtemps dans leur entreprise s’ils pouvaient bénéficier davantage d’un soutien à l’apprentissage et au développement
 

En conclusion, l’harmonisation et la réussite du modèle de travail hybride selon Microsoft dépendront de plusieurs facteurs :

  • L’amélioration de la communication entre employés et gestionnaires ou directeurs au sein de l’entreprise
  • L’engagement à combattre la paranoïa de productivité et l’envie d’espionner les employés 
  • La priorisation à l’apprentissage et au développement des salariés

 


Sources : 

- DELATTRE Laurent. 2022. "85% des managers se montrent sceptiques sur la productivité de leurs collaborateurs", IT for business, 26 septembre 2022. https://www.itforbusiness.fr/etude-microsoft-paranoia-productivite-54781 

- WTI Pulse Report. 2022. "Hybrid work is just work. Are we doing it wrong?", Microsoft.com, 22 septembre 2022. https://www.microsoft.com/en-us/worklab/work-trend-index/hybrid-work-is-just-work

Retour à la liste des nouvelles

Restez à l’affût !

Suivez tous nos contenus et activités, ainsi que les dernières tendances en SME au travail. C’est un pas de plus sur le chemin vers une saine performance.