Nouvelles

Membre du mois : CTTÉI

Par Margaux Ruelle

Dans le cadre de notre nouvelle campagne de visibilité dédiée à nos membres entreprises, nous avons décidé de mettre en valeur nos entreprises ayant récemment obtenu l’un des niveaux de la Reconnaissance Entreprise en santé. En ce mois d’avril, nous vous présentons le CTTÉI. 

Lors de l’édition 2021 des Prix Distinction en novembre dernier, le jury du Groupe entreprises en santé avait attribué au Centre de Transfert technologique en Écologie Industrielle (CTTÉI) le 1er Prix dans la catégorie « Prix spécial Entreprises reconnues – Petites entreprises ». 

Phousadavanh Chounlamany, technicien de laboratoire mais aussi responsable du projet de Reconnaissance Entreprise en santé, co-président du comité SST et membre du comité vert au CTTÉI, a accepté de répondre à nos questions quelques mois après cette remise de récompense. Très actif au sein de son organisation, il a notamment pu observer de nombreux impacts positifs, tant à court qu’à moyen ou long terme. 

P.C. : Depuis le succès des Prix Distinction, nous jouissons d’une plus grande visibilité dans diverses formes de média et cela incite notamment des partenaires potentiels à collaborer avec nous. D’ailleurs, c’est déjà le cas avec le CÉGEP de Sorel-Tracy. Les étudiants du DEC en génie mécanique font la maintenance de notre broyeur industriel, les professeurs et techniciens du DEC en génie électrique nous assistent dans le dépannage de nos appareils. De plus, la communication ainsi que les échanges entre le personnel des deux départements se sont aujourd’hui bien améliorés. 

Au-delà de cet aspect collaboratif, il évoque également des changements significatifs liés au niveau individuel mais aussi organisationnel; attractivité accrue pour les nouveaux postes affichés, diminution du taux de roulement... Il ajoute : « Nous n'avons aucun problème de recrutement et sommes même surpris de recevoir certaines candidatures provenant de régions éloigées. Nous avons des gens issus de divers milieux culturels au CTTÉI et, bien que certaines de ces personnes soient de nature réservée, elles participent activement à nos évènements SME ». 

Au fil de notre entrevue, il nous fait aussi part d’un élément non négligeable dans la réussite d’un projet tel que la Reconnaissance Entreprise en santé : l’implication de la Direction dans la santé et le mieux-être de ses employé.e.s. 

P.C. : Dernièrement, la Direction a mandaté Coefficient RH pour l’analyse de l’expérience employé et le portrait des talents. Grâce à cette approche analytique, plusieurs sujets ont pu y être abordés comme le fonctionnement cérébral, la présentation de la science des comportements et comment les reconnaître, comment communiquer pour susciter la collaboration ou encore la présentation des résultats globaux du sondage organisationnel. 

Il précise l’important support que reçoit le comité SME de la part de la Direction, qui favorise les propositions et la mise en place de nombreuses initiatives liées à la santé et au mieux-être dans son milieu de travail. Il nous cite plusieurs exemples récents.
 
P.C. : Nous soulignons le départ des employés(e)s avec des tartes, gâteaux, mignardises, selon la préférence de l’employé. Nous organisons des petits évènements pour le personnel au fil des saison. Pour Halloween, nous avons organisé une distribution de friandises pour les employés et leurs enfants ainsi qu’une pause-café thématique avec des brioches à la citrouille. À Noël, il y a eu une cueillette de denrées alimentaires, nous avons installé un sapin de Noël et nous avons invité le personnel à produire des décorations faites de matières recyclées. Cette année, à la St-Valentin, des confiseries ont été distribuées au personnel et envoyées par la poste pour les personnes en télétravail. Plus récemment, à Pâques, nous avons distribué des chocolats. 

Nous avons aussi pris des dispositions concernant le travail en mode hybride pour le personnel provenant de région éloignée (ex : 3 jours en télétravail et 2 jours au CTTÉI).

Enfin, lors des ateliers avec le personnel, le comité SME commandite la « pause-café » avec des tartes, gâteaux et autres mignardises. Pour nous, l’objectif à travers toutes ces initiatives est d’inciter les gens à échanger et améliorer la cohésion entre tous.

À la question « Comment évolue votre démarche vers le niveau 2 de la Reconnaissance Entreprise en santé ? », Phousadavanh Chounlamany nous répond qu’il ne manque qu’à analyser les résultats des sondages internes et présenter au personnel les résultats et/ou actions qui seront retenus pour être mis sur pied. Concernant ses objectifs en SME pour l’année 2022, il nous dit : 

P.C. : Pour aider le personnel à rester actif, nous prévoyons de créer des tracés d’environ 1-2 km de marche autour du CTTÉI. Nous voudrions aussi continuer d’améliorer la cohésion entre les membres de l’équipe en organisant des activités comme un repas-partage pour souligner l’Équité, la Diversité et l’Inclusion (EDI) au sein de notre entreprise. Pour ce faire, nous aimerions inviter le personnel à apporter quelque chose qui représente sa région ou son pays de provenance. Sans oublier notre objectif d’obtenir le niveau 2 de la Reconnaissance ES !

Nous souhaitons beaucoup de succès à Phousadavanh Chounlamany ainsi qu’à son comité SME dans la poursuite de leur projet de Reconnaissance Entreprise en santé au sein du CTTÉI. 

 

Pour voir ou revoir l’extrait du panel consacré aux petites et moyennes entreprises enregistré lors de l’édition 2021 des Prix Distinction et dans lequel Phousadavanh Chounlamany intervient, cliquez sur la vidéo ci-dessous. 

Retour à la liste des nouvelles