Utiliser le milieu de travail comme levier pour démystifier les troubles de santé mentale


Photo tirée de l’article publié dans La Presse du 14 octobre 2018
PHOTO CHRISTOPHER KATSAROV, LA PRESSE CANADIENNE

 

La populaire artiste québécoise Cœur de pirate a interpellé la toile Instagram ce weekend en invitant ses fans à prendre soin de soi, particulièrement lorsque des troubles de santé mentale se font sentir.

Devant composer avec les symptômes de la dysmorphophobie, l’artiste se confie sur cette maladie qui l’empêche parfois de sortir de chez elle. Dans l’article publié par La Presse, on peut lire qu’ « elle a invité ses abonnés à apprendre à connaître leurs limites : Donc, si vous êtes comme moi, c’est important de se déconnecter du média qui pose problème et de se ressourcer pour se préserver. »

Les divers troubles de santé mentale ont souvent fait les manchettes au cours des dernières semaines dans une optique de sensibilisation et d’information. Il est, en effet, primordial d’aborder ce sujet épineux, tant dans la sphère publique qu’en milieu de travail. Y passant plus de 40% de notre vie éveillée, le milieu de travail s’avère un endroit où l’employeur peut mettre en place un système d’aide pour ses employés. De plus, divers outils existent pour aider employeurs et employés à progresser ensemble vers un environnement de travail où les tabous entourant la stigmatisation des gens atteints de maladie mentale seront enrayés.

Le Groupe entreprises en santé vous propose ces quelques ressources :

Pour obtenir plus de ressources en santé psychologique, visitez notre site.