Blogue

 

Histoire de cas : La Clinique du coureur, réel moteur de bonheur

Reconnue « Entreprise innovante » lors de la dernière édition des Prix Distinction en octobre dernier, la Clinique du coureur a admirablement bien réussi à harmoniser sa mission à l’interne avec son offre de services à l’externe : promouvoir la santé et le bien-être par l’activité physique au quotidien.

C’est bien connu, le sport est essentiel à la santé et au bien-être de chacun. Depuis 1998, Blaise Dubois en a d’ailleurs fait son cheval de bataille. Physiothérapeute de formation, il décide rapidement de faire de la course à pied sa spécialité. Il crée alors La Clinique du coureur, organisme de formation continue pour les professionnels de la santé, devenu aujourd’hui référence mondiale en prévention des blessures liées à la course à pied.

En plus de fédérer des conférenciers de par le monde et d’enseigner son expertise sur les cinq continents, la Clinique du coureur s’est donné pour mission de sensibiliser la collectivité en encourageant l’activité physique et en y partageant ses bienfaits. Elle soutient également des athlètes coureurs dans leur cheminement et favorise la santé des jeunes.

Mais cette mission n’est pas la seule que l’entreprise s’est donnée. Parallèlement à cela, la compagnie s’est fixé un autre objectif majeur : cultiver dans l’entreprise un vrai sentiment de bien-être tout en assurant un rendement favorable au travail. L’entreprise veut être un exemple inspirant de réussite entrepreneuriale active, en démontrant que les saines habitudes de vie se transmettent par l’exemple et par des projets rassembleurs.

C’est donc tout naturellement que l’entreprise a entrepris plusieurs actions, à la fois pour promouvoir la santé globale tant au niveau individuel qu’au niveau collectif, mais aussi et surtout pour positionner l’humain au centre de son modèle d’affaires.

De la théorie à la pratique

Soucieuse de respecter cette volonté unanime, la Clinique du coureur a commencé par adopter un programme de santé et mieux-être construit sur la base de deux principes fondamentaux : l’engagement de la Direction et l’implication des parties prenantes.

Dans un premier temps, l’entreprise a interrogé l’ensemble des membres de son équipe sur leurs besoins et motivations professionnelles. Le but étant de mobiliser chacun et chacune dans la démarche. Conjointement à cette consultation, le concept traditionnel de Direction a été mis de côté au profit d’un système fondé sur l’holacratie, un système de gouvernance d’entreprise opposé à la hiérarchie décisionnelle traditionnelle. Réunis autour d’une ambition commune, les employés agissent en tant que référents dans leur domaine d’expertise respectif et peuvent se constituer en unités de travail où prennent forme des noyaux décisionnels.

Des pivots rassembleurs

Choisir de prioriser le bonheur au travail implique de tenir compte des besoins et des réalités de chacun. Tous les employés de la Clinique du coureur ont donc mis la main à la pâte avec pour seul objectif; favoriser la santé et le bien-être quotidien, permettant ainsi de fédérer les envies personnelles en souhaits collectifs. De ces nombreuses discussions ont émergé certains pivots rassembleurs : un fort sentiment d’implication dans les projets, une conciliation travail/vie personnelle optimale et des possibilités d’évolution au sein de l’entreprise.

Dès le départ, le télétravail est apparu comme une option fondamentale permettant de satisfaire les besoins de mobilité de tous et la volonté de concilier vie familiale et vie professionnelle. Chaque employé a donc la possibilité de travailler à distance, d’aménager son temps de travail et ses entraînements sportifs en fonction de ses préférences, disponibilités ou de ses impératifs familiaux.

De plus, la Clinique du coureur estime que le temps consacré à voyager ou à prendre du temps pour soi est essentiel au bien-être de ses employés. Par conséquent, il n’existe aucune restriction en matière de congés. Chacun est libre de déterminer son horaire et le lieu d’où il travaille, ou encore de s’absenter en autant qu’une stratégie opérationnelle soit préalablement mise en place.

Autre mesure instaurée au sein de l’entreprise : la transparence vis-à-vis des états financiers. Qu’ils s’agissent des salaires, avantages sociaux, chiffres d’affaires, dépenses, bénéfices ou encore flux de trésorerie, tous les chiffres sont communiqués à tous les employés. Le but étant de permettre d’en arriver à des décisions communes sur les projets et les budgets alloués ainsi que sur l’évolution et la pertinence des répartitions budgétaires. Les salaires sont également discutés et approuvés par l’équipe et la répartition des profits se fait en considérant que chaque employé a contribué au succès de l’entreprise.

Enfin, l’acquisition de nouvelles aptitudes étant vivement encouragée et valorisée par tous les employés, chacun d’entre eux a la possibilité de nourrir ses compétences par le biais de formations complémentaires qui répondent à ses aspirations profondes. La Clinique du coureur veille également à intégrer les saines habitudes de vie dans ses différentes activités professionnelles, ce qui constitue un bon moyen de manifester un engagement quotidien envers la mission de l’entreprise !

La mesure du bien-être

Afin d’éviter que la motivation collective ne s’essouffle, la Clinique du coureur prend le pouls du bien-être de l’équipe sur une base régulière. Pour se faire, chacun des employés utilise l’application Officevibe, qui permet d’avoir, de manière continue, une mesure statistique de données relatives au bien-être, à la reconnaissance, au sentiment d’appartenance et à d’autres indices liés au bonheur.

Une réunion annuelle intitulée « Rêver la Clinique du coureur » est organisée par l’entreprise, afin que chacun puisse présenter des projets qui le mobilisent. Des séances d’échanges ainsi que des entraînements de groupe font partie des interventions « santé et mieux-être » menées par l’organisation, ce qui favorise les moments de socialisation et de convivialité indispensables pour se sentir heureux dans son milieu de travail.

Dernier exemple d’action favorable au bien-être des employés : l’organisation de projets d’aventure réalisés dans des cadres stimulants. L’an dernier, la Clinique du coureur a organisé un séjour professionnel de 3 semaines sur l’île de la Réunion. Mais ce n’est pas le seul voyage dont l’équipe de travail a pu bénéficier puisque Chamonix représente la dernière destination offerte par la compagnie à son personnel. De quoi s’oxygéner et faire le plein d’énergie pour travailler plus efficacement.

Le Manifeste du bonheur

Le champ des possibles se révélant de plus en plus vaste, les employés ont rédigé ensemble un précieux document intitulé « le Manifeste du bonheur ». Ce document qui fait office de repère et de résumé quant à la structure organisationnelle de l’entreprise traduit l’essence même de la mission de l’entreprise. Il contient 10 principes directeurs que la Clinique du coureur s’est engagée à respecter afin de maintenir une culture de travail inspirée et inspirante.

Ces 10 principes sont :  

# 1 Liberté = profiter pleinement de sa liberté professionnelle pour enrichir sa vie personnelle

# 2 Collaboration = cultiver un esprit collaboratif pour que la force du groupe profite au bien commun

# 3 Transparence = faire preuve de transparence afin que tous soient impliqués dans la vie de l’entreprise

# 4 Équité = assurer une équité interne afin que les gratifications soient le reflet d’un succès collectif

# 5 Épanouissement = élever ses pairs en encourageant la réalisation de leur plein potentiel

# 6 Motivation = aligner son activité professionnelle avec ses motivations profondes

# 7 Changement = accueillir le changement avec ouverture car l’adaptation est la clé de l’amélioration

# 8 Excellence = viser l’excellence sans perdre de vue une réalisation éthique, humaine et commerciale

# 9 Authenticité = favoriser l’authenticité parce que l’innovation se trouve hors des cadres

# 10 Bienveillance = s’assurer du bien-être de ses collègues et employés et se satisfaire d’une telle réussite

Retour sur investissement

L’objectif premier poursuivi par l’entreprise étant le bonheur au travail, aucune mesure chiffrée des impacts n’est disponible. il n’empêche que certains faits sont là : aucun employé n’a quitté la Clinique du coureur depuis sa création, la rentabilité ne cesse de s’élever et l’entreprise connaît une croissance sans pareil.

Et parlant d’impact ou de retombées positives, mentionnons le fait que les employés agissant comme de véritables ambassadeurs dans leur milieu ont favorisé l’émergence de nombreuses cellules actives partout dans le monde, ont publié un livre populaire paru en librairie, ont mis en place des formations reconnues ou encore le fait que l’entreprise reçoit une multitude de candidatures spontanées provenant de travailleurs hautement qualifiés !

Accueillir le changement avec bienveillance, prôner une structure organisationnelle non-figée, faire preuve d’ouverture face aux nouvelles exigences d’un monde ultra-connecté, relever avec excellence les défis inhérents qu’implique le travail transdisciplinaire, prendre action sur des pistes d’amélioration envisageables au sein de l’entreprise, telles semblent être les clés du succès de la Clinique du coureur et le secret du bonheur pour ses employés.

Au fond, la Clinique du coureur ne serait-elle pas, tout simplement, la clinique du bonheur ?

Retour à la liste des nouvelles