Blogue

 

Panel d'entreprises : Promotion de la santé et du mieux-être au temps du COVID-19

La crise que nous vivons actuellement a créé beaucoup de turbulences au sein des entreprises. Aucun secteur ne s’en est sorti indemne, mettant à l’épreuve la réactivité et la résilience des employeurs. À travers nos 3 panelistes présents pour notre rendez-vous de la Communauté en direct, nous avons voulu en savoir plus sur les interventions mises en place au sein de leur propre entreprise, toutes 3 dotées d’une forte culture en matière de santé/mieux-être avant la crise. 

La crise liée au Covid-19 a-t-elle provoqué l’abandon de leurs mesures de santé et mieux-être ou, au contraire, les a-t-elle renforcées ?

Au Groupe Phi, lieu culturel et artistique bien connu des Québécois, il a fallu procéder à la fermeture des différentes expositions en cours et penser à l’annulation de tous les événements prévus jusqu’alors. Comme l’explique Éric Albert, PDG du Groupe Phi, l’art et la culture étant par définition des activités qui demandent un rassemblement massif de personnes, l’impact y a donc été majeur. 

Bien que les subventions salariales accordées par le gouvernement aient pu aider, de nombreuses personnes ont malgré tout dû être mises à pied. La question de la santé et du bien-être a d’ailleurs rapidement été abordée : faut-il couper les programmes déjà mis en place ou, à l’inverse, les renforcer ? 

Déjà récompensé d’un Prix Distinction offert par le Groupe entreprises en santé il y a 2 ans, le Groupe Phi a misé sur un investissement supplémentaire en matière de santé globale. Le bien-être des employés a donc été abordé sous 3 axes différents : 

  • À très court terme, un programme d’assistance aux employés et des programmes d’aide financière au cas par cas ont vu le jour. À « Dialogue », plateforme de télémédecine déjà existante, est venue s’ajouter une autre plateforme dédiée ici à la santé psychologique des employés.
  • Dans un deuxième temps, le Groupe Phi a mis l’emphase sur la communication. Isolés chez eux, les employés avaient besoin de garder un contact régulier à la fois entre eux et avec leur entreprise. Au début du confinement, une communication leur était envoyée tous les jours avec les développements de la journée, les annonces du gouvernement et quel(s) impact(s) pouvait-il y avoir sur le Groupe Phi. Un autre volet y était également intégré, plus ciblé sur le mieux-être avec des articles, des conseils, des trucs et astuces sur la gestion du stress, l’ergonomie, l’activité physique, etc. 
  • Dernier élément, la santé mentale des employés. Le Groupe Phi a notamment organisé une conférence avec l’organisme Revivre, qui a créé et animé un atelier de 90 minutes pendant lequel une boîte à outils a été présentée à tout le personnel, afin d’apprendre à gérer au mieux l’anxiété et le stress quotidien vécu en temps de confinement. 

Dernier point essentiel au Groupe Phi, la mise en place de certaines mesures pour accommoder le travail à distance. Par exemple, la gestion des livrables est privilégiée à la gestion des horaires des employés, ce qui donne la possibilité aux gens de travailler au moment où ils le veulent, aussi longtemps que les échéances soient respectées. Les employés ont ainsi la possibilité de gérer eux-mêmes leurs horaires. Cette flexibilité et autonomie accrue a pour objectif la diminution du stress.

Du côté de la Savonnerie des diligences, entreprise québécoise qui fabrique des savons et des produits corporels faits à la main et qui place le bonheur de son personnel au coeur de ses priorités, la crise du Covid-19 a amené sa Directrice Marie-Ève Lejour à recentrer ses actions afin que les éléments de base de la pyramide des besoins soient assurés pour chaque employé. Comment ? 

Il a fallu d’abord s’assurer que chacun des employés était disposé à venir au travail. Rapidement et de façon proactive, l'entreprise a fermé sa boutique pour un certain temps afin de limiter leur inquiétude déjà très présente. Bien que reconnue comme service essentiel, l’entreprise a délibérément choisi cette fermeture temporaire, ce qui lui a permis de repenser ses différentes opérations et de rediriger ses clients vers la vente en ligne. 

D’après la Directrice de la Savonnerie, les semaines du mois de mars ont été particulièrement difficiles dû à une baisse drastique des opérations dans tous les secteurs de l’entreprise. 25 employés sur 40 ont été mis à pied temporairement, en assurant malgré tout un lien et des contacts sociaux réguliers avec eux. Un nouveau coup dur qui est venu s’ajouter puisque l’organisation avait subi une importante inondation en novembre 2019. 

L’impact de cette crise a donc été d’autant plus significatif sur le plan humain. Pour y remédier au mieux, les référents en santé mieux-être se sont donc rendus plus disponibles, l’espace de travail a été imaginé autrement et les horaires ont été réaménagés, afin de permettre une conciliation travail-vie personnelle encore plus efficace et surtout pour réduire l’anxiété liée à la pandémie. 

Enfin, la magie propre à l’environnement de travail exceptionnel construit par la Savonnerie des diligences n’y était plus vraiment. C’est pourquoi la Directrice a mis un point d’honneur à réinventer cette atmosphère, notamment grâce à sa prise de parole régulière en vidéo mais aussi par des récompenses qu’elle a décidé d’offrir aux employés (via l’achat de chèques-cadeaux d’autres fournisseurs de services, de nouveaux artisans ou encore d’entreprises locales).

Chez Tootelo Innovation, la transition vers le télétravail s’est avérée relativement simple puisque, avant le confinement, les employés étaient déjà autorisés à faire du télétravail jusqu’à 60% de leur temps. Néanmoins, Benoît Brunel, Président de Tootelo, nous a expliqué avoir constaté que, face au télétravail, chacun de nous est différent. Si pour certains, le télétravail leur permet d’être très efficace, pour d’autres c’est beaucoup plus compliqué à gérer. Il a donc fallu remédier rapidement au problème numéro 1  chez les tooteliens : briser l’isolement

L’entreprise a donc, dans un premier temps, multiplié les meetings virtuels, afin d’offrir un lieu d’échanges entre les employés mais aussi d’écoute. Après quoi, Tootelo s’est attaqué à l’ergonomie des postes de travail. Chaque employé s’est ainsi vu distribuer une chaise ergonomique directement à la maison. 

Pour les travailleurs de la Clinique médicale, des repas ont pu leur être distribués, pour concilier au mieux le stress, le travail et la famille. Un bon moyen de leur offrir une bouffée d’air frais et de leur prouver que l’entreprise se soucie d’eux et les soutient du mieux possible. 

Les liens sociaux ainsi que le support moral ont été mis à rude épreuve. Pour y faire face, l’entreprise a mis en place une « team doudou », soit un groupe de personnes responsable de veiller à la bonne santé et au bien-être des employés. Au-delà des démarches de santé et mieux-être déjà existantes, l’entreprise a veillé à « mettre du fun » dans la vie sociale des gens, notamment en organisant des cafés virtuels, de la méditation en groupe à distance ou encore par une session d’improvisation virtuelle, organisée avec un jeune humoriste québécois. 

Bref, ce panel nous a permis de découvrir des mesures créatives et innovantes qui illustrent bien les possibilités infinies qui s’offrent aux employeurs, tant dans une réalité quotidienne banale qu’en temps de crise comme c’est le cas actuellement.

Et à la question Comment entrevoyez-vous l’avenir en santé et mieux-être en tant qu’employeurs et chefs d’entreprises ?, tous trois s’accordent à penser que la notion de temps représentera l'élément clé. Qu’il s’agisse de l’opportunité de ralentir au quotidien, de la volonté d’offrir un capital temps plus conséquent ou encore de la possibilité d’adopter de nouvelles habitudes de vie, tous y voient un réel enseignement que nous donne la crise. 


Comme vous le savez, le Groupe entreprises en santé propose maintenant une activité en ligne, en lien avec les problématiques actuelles : La Communauté en direct. L’objectif est simple : mettre à profit notre intelligence collective lors de rencontres virtuelles et discussions en ligne. Les membres de la Communauté Entreprises en santé ont donc l’opportunité de s’exprimer sur le sujet de la semaine, d’échanger des idées et de trouver, ensemble, différentes solutions aux défis du moment.

Pour connaître l’horaire et les sujets de nos prochaines rencontres virtuelles, rendez-vous sur la page de notre site dédié à La Communauté en direct!

Retour à la liste des nouvelles